Cette pétition semble terminée, vous pouvez toujours la signer pour montrer votre support.

CRISE AU MELIES DE MONTREUIL

Le cinéma Méliès de Montreuil est à nouveau en crise. Alors que nous devrions être occupés à préparer au mieux l’ouverture, prévue fin 2013, du plus grand complexe d’art et essai-recherche municipal de France, un climat de délation et de soupçon empoisonne l’atmosphère. On parle de “découverte d’une caisse noire”, de “détournement de fonds". On dénonce les salariés du Méliès à la télévision, comme si l’on connaissait les conclusions d’une enquête qui ne fait que commencer.
C’est la troisième fois en un an que les mêmes personnes sont attaquées pour des motifs chaque fois différents, avec chaque fois serment de détenir des éléments graves et déterminants.

Pourquoi ne laisse-t-on pas les salariés animer ce cinéma dans la sérénité, ce qu’ils excellent à faire de l’avis général ? Pourquoi s’acharner ainsi ?

Il n’y a pas plus de découverte de " caisse noire ", que de " détournement de fonds ".
Que se passe-t-il ?
Dans notre cinéma, sur 4000 séances par an, il y a environ une dizaine de séances non commerciales. Elles concernent des films rares, souvent anciens, ou des téléfilms, qui n’ont ni visa, ni distributeur. Les entrées des séances non commerciales sont encaissées par une billetterie parallèle depuis 15 ans au moins, au vu et au su des élus, des DAC, de la direction administrative, des comptables, des régisseurs. Il en est de même de nombreuses salles dynamiques qui organisent des séances non commerciales.
Ces séances ne pouvaient pas être encaissées par la billetterie CNC sans entrer, soit un faux numéro de visa, soit un faux distributeur, soit une fausse quatrième salle. Les recettes non commerciales étaient reversées a posteriori dans la billetterie CNC : elles servaient, au Méliès comme dans d'autres cinémas, à acheter des billets offerts par la ville aux associations-partenaires lors des soirées-débats. Au lieu d’éditer des exonérés, avec cet argent on payait des billets !
Dominique Voynet, Maire de Montreuil, accuse aujourd’hui l’équipe du cinéma d’avoir « détourné des fonds publics » et d’avoir privé la ville de ces recettes… au profit des créateurs, du CNC et du système de redistribution qui alimente tout le cinéma français !
Cette situation a pour origine un vide de la réglementation, connu du CNC. Il y a partiellement répondu en 2008 en créant les "visas provisoires" pour les séances non commerciales des festivals.
En 2008, Libération écrivait à propos des séances non commerciales et des visas provisoires contestés par la profession : " Le caractère désormais obligatoire de ce visa temporaire ouvre gentiment la porte à ceux qui, pour des raisons diverses et variées, souhaiteraient nuire à une manifestation. Ainsi, il n’est pas totalement farfelu d’imaginer qu’un beau jour, un excité quelconque saisisse la justice à propos d’un film projeté dans un festival dont l’organisateur n’aurait pas demandé le fameux visa ". La transposition avec une équipe municipale désireuse d'attaquer une équipe de cinéma solidaire est tentante... Et Bruno Icher concluait : «’Dura lex sed lex’, diront alors - à condition qu’ils soient latinistes - les policiers en saisissant les bobines ». Ou en convoquant au poste voire au tribunal l'équipe de la salle visée obstinément par la mairie…

A qui, à quoi sert en effet cet acharnement ? S’agit-il de ressentiment personnel ? S’agit-il de se débarrasser d’une équipe talentueuse ? S’agit-il de remettre en cause le Nouveau Méliès, le projet novateur et généreux de cinéma public de notre ville?

Nous tenons à assurer de notre confiance les salariés qui viennent d’être suspendus et accusés sans preuve, et exigeons leur réintégration immédiate dans leurs fonctions.
Nous demandons que soit réglé, en partenariat avec le CNC et le trésor public, par des réunions de travail et non par des enquêtes, des menaces et des plaintes au pénal, le problème d’intégration des séances non commerciales dans la billetterie classique.
Nous demandons que soit enfin débattu publiquement le projet culturel du Nouveau Méliès.

Solveig Anspach, Dominique Cabrera, Robert Guédiguian, Dominik Moll, cinéastes, membres du conseil du cinéma Méliès à Montreuil

Facebook   Twitter   Google +   Reddit   Email

Signer la petition

Dernières Signatures

  • il y a 1335 days ago : ******** jonathan de dirinon france
  • il y a 1454 days ago : ******** Emile de Montreuil France
  • il y a 1506 days ago : ******** Laurence de Villeurbanne France
  • il y a 1523 days ago : ******** Marie Hélène de LONGWY FRANCE
  • il y a 1532 days ago : ******** Alain de Pontault combault France
  • il y a 1572 days ago : ******** Marc de Montreuil France
  • il y a 1582 days ago : ******** helene de montreuil france
  • il y a 1583 days ago : ******** Christine de Paris France
  • il y a 1584 days ago : ******** Sylvain de Chambéry France
  • il y a 1585 days ago : ******** Jean-Guy de MONTREUIL FRANCE
  • il y a 1585 days ago : ******** PIERRE de BRETEIL BREIZH
  • il y a 1587 days ago : ******** Fabienne de Bagnolet France
  • il y a 1591 days ago : ******** Jacky de Bagnolet france
  • il y a 1591 days ago : ******** Philippe H. de Nice France
  • il y a 1591 days ago : ******** Sophie de Dijon France
  • il y a 1591 days ago : ******** VALERIE de PLOUIGNEAU France
  • il y a 1591 days ago : ******** sylvie de montreuil france
  • il y a 1591 days ago : ******** Damien de Montreuil France
  • il y a 1592 days ago : ******** MARYLENE de Vitry sur seine France
  • il y a 1592 days ago : ******** evelyne de st martin des champs finistere
  • il y a 1592 days ago : ******** françois de ceyzerieu france
  • il y a 1592 days ago : ******** nicole de saint sulpice de faleyrens france
  • il y a 1592 days ago : ******** Annie de Pauillac France
  • il y a 1592 days ago : ******** Philippe de Tours France
  • il y a 1593 days ago : ******** JC de Bagnolet France