Déclaration du Dirigeant et Investisseur Responsable

"Je m'engage personnellement, et j'appelle MM. Maurice Lévy, Michel Pébereau, Pierre Bergé, ainsi que tous les détenteurs de patrimoine et dirigeants d'entreprise, à s'engager avec moi sur la Déclaration du Dirigeant et Investisseur Responsable, suivante :

1- je déclare la totalité de mes avoirs et revenus dans le monde au fisc du pays où je réside la majorité de l’année ;

2- j'exige des entreprises dont je suis actionnaire ou dirigeant, qu'elles évaluent de bonne foi la valeur et les marges qu'elles réalisent dans chaque Etat et juridiction ;

3- je m'interdis de situer mes actifs financiers dans des pays où je n'investis pas réellement, et je condamne cette pratique ;

4- j'exclus tout investissement qui ne me donnerait pas une visibilité à moyen et long terme sur sa valeur intrinsèque et son risque ;

5- j'appelle les établissements financiers dans lesquels je détiens des fonds à réestimer de façon réaliste la probabilité de non-remboursement ou de décote, en particulier sur les obligations d'Etat ;

6- je résilie, dès que cela m'est juridiquement possible, tout contrat ou produit financier dont les montants sont automatiquement indexés sur les appréciations d’organismes privés tiers (agences de notation ou autres), et m’engage à ne pas signer de tels contrats ;

7- je m'interdis tous achats et ventes automatisés de titres, et j'appelle les établissements dans lesquels je détiens des fonds à se les interdire également ;

8- j'exige des entreprises donc je suis actionnaire ou dirigeant qu'elles rémunèrent leurs dirigeants sur la base de ce que coûteraient des embauches à ces postes, et réfutent le "benchmarking" comme justification de ces rémunérations ;

9- j'interdis aux entreprises dont je suis dirigeant tout contact avec des entreprises du même secteur, qui pourrait fausser le libre jeu de la concurrence ;

10- j'exige des entreprises donc je suis actionnaire ou dirigeant qu'elles acceptent une responsabilité illimitée vis-à-vis des dommages sociaux et écologiques que pourrait causer non seulement leur activité, mais aussi celle de leurs filiales".