Non aux parcs d'entraînement pour les chiens de chasse en Russie.

Les parcs d’entrainements de chiens de chasse ce sont les endroits ou les chasseurs peuvent dresser leurs chiens en utilisant des animaux sauvages, par exemple les sangliers ou des ours. Les chiens ne risquent rien, mais ces animaux sont mordus des dizaines et des centaines des fois. Des spécialistes disent qu’il est possible de rendre ce procédé plus humain, pour cela il faut changer la législation.

"Pour que les chiens ne soient pas blessés par ces animaux, on leur lime les dents etc. L’animal souffre, il à peur, il est stressé. Il vit dans la peur permanente » - dit le vétérinaire Semen Sereda.

Les chiens peuvent s’entraîner même tous les jours. Une fois coute à leur propriétaire 200 roubles. Pour cela le chien a dix minutes pour mordre l’animal au maximum.

Les parcs d’entrainements de chiens font venir des invités. La publicité est partout : aux bords des routes, dans les journaux, sur l’Internet. Mais il y a un service qui est très bien connu par les clients habituels des parcs dont la publicité ne parle pas. Si le client le désire, ses chiens pourront tourmenter le sanglier ou l’ours attaché jusqu’au qu’il meurt.
Il y a environs dix parcs d’entrainements de chiens en région de Moscou. Partout en Russie ils sont des centaines. Et chacun des ces parcs fonctionne légitimement. Parce que la loi interdisant un tel fonctionnement n’existe pas en Russie.
Nous demandons au gouvernement Russe de mettre la fin à cette barbarie.