Justice et actes de cruauté envers un chat

M. le Procureur de la République



Il y a plusieurs années, j'ai subit une agression très grave (actes de tortures et barbaries, viol collectif et tentative de meurtre).

J'aime les animaux depuis toujours et mon ex (principal accusé) a dépecé un chat vivant devant moi.

A cet acte monstrueux, j'ai porté plainte directement auprès de vous pour acte de cruauté envers un animal (qui se rajoute à ma plainte initiale) et je souhaiterai que cette plainte aboutisse même si les délais de dénonciation d'actes de cruauté envers un animal sont de trois ans, parce que j'ai fait de l'amnésie durant 5 ans et je n'ai donc pu dénoncer ces faits avant.

j'ai contacté la Fondation Brigitte Bardot qui se portera partie civile dans cette affaire si cette plainte est acceptée.

Cordialement


Isabelle chanteau