Soutien à la demande des Afghans de rencontrer Elio Di Rupo - Steun de Afghanen in hun verzoek voor een ontmoeting met Elio Di Rupo

Par ma signature, je m'associe à la demande du Collectif des 400 Afghans demandeurs d'asile à être reçus par le Premier Ministre, Elio Di Rupo, vendredi 4 octobre 2013, à 12h30.

MISE A JOUR LE 04/10/2013 :
« « Une délégation composée de deux demandeurs d'asile afghans, de l'avocate de plusieurs ressortissants afghans, du président de la Ligue des droits de l'Homme et d'une représentante de l'asbl Bruxelles Laïque a été reçue vendredi au cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo. Selon la délégation, les résultats de cette entrevue n'ont rien livré de positif. »
(source http://www.lalibre.be/actu/belgique/nouvelle-manifestation-afghane-devant-le-cabinet-d-elio-di-rupo-524ea7373570458368bf1791)

Par ailleurs : « Le Conseil du Contentieux des Etrangers a suspendu les arrêtés d'expulsion d'au moins dix des 42 demandeurs d'asile afghans qui avaient été arrêtés la semaine passée lors d'une manifestation à Bruxelles.
http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/belga/le-conseil-du-contentieux-des-etrangers-suspend-les-arretes-d-expulsion-de-dix-afghans-524edcb03570479ce10a5560

NOUS CONTINUONS DE SOUTENIR LES AFGHANS DANS LEURS REVENDICATIONS !

(Nederlandse versie hieronder)

Voici le texte de cette requête :

Monsieur le Premier Ministre,

Devant votre bureau rue de la Loi, nous avons été violemment réprimé par les forces de police à deux reprises.

A cause de votre refus de recevoir une délégation, 42 de nos compagnons on été arrêtes et se trouvent aujourd'hui enfermés dans les centres de Bruges, Merksplas, Vottem et 127bis de Steenokkerzeel.

Nous comptons plus de 50 blessés avec des morsures de chiens, des coupures, des contusions suite à des coups de matraques, même sur le dos des enfants...

Alors que nous ne vous demandions qu' une audition...on aimerait comprendre pourquoi une telle violence contre des femmes et des enfants devant votre cabinet monsieur le premier ministre ?

Suite aux échanges téléphoniques de ce mercredi 25 septembre en vue d’une rencontre avec un responsable de votre cabinet, vous avez assuré les membres des associations que vous nous recevriez si Maggie Deblock refusait de le faire.

350 d'entre nous se sont rendus devant le cabinet de Maggie Deblock le lendemain et elle a maintenu son refus de recevoir une délégation.

Nous vous demandons à nouveau de recevoir une délégation, nos demandes sont légitimes et nous voulons être entendus. Nous viendrons donc à votre rencontre ce Vendredi 4 Octobre à 12h30.

Nous serons accompagnés par les organisations sociales, avocats et ONG qui veulent comprendre pourquoi un tel déficit démocratique à notre demande de dialogue.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'expression de toute notre considération. »

Le Collectif des Afghans

-------------------------------

Op vrijdag, 4 oktober, trekken de Afghaanse vluchtelingen om 12u30 opnieuw naar het kabinet van de Eerste Minister, Elio Di Rupo. Ze vragen onze steun door hen te begeleiden tot het kabinet maar ook door de onderstaande petitie te ondertekenen.

Oproep van de Afghaanse vluchtelingen aan de Eerste Minister Elio Di Rupo :

Mijnheer de Eerste Minister,

Voor uw bureau op de Wetstraat, werden wij tweemaal hardhandig onderdrukt door de politie.

Omwille van uw weigering om een delegatie te ontmoeten werden 42 kameraden gearresteerd en bevinden zich momenteel in de gesloten centra van Brugge, Merksplas, Vottem en 127bis te Steenokkerzeel.

Wij telden meer dan 50 gewonden met hondenbeten, snijwonden en kneuzingen ten gevolge van slagen van politieknuppels, zelfs op de rug van kinderen...

Wij vragen echter enkel een ontmoeting... wij wensen te begrijpen waarom dergelijk geweld werd gebruikt tegen vrouwen en kinderen voor uw kabinet, Mijnheer de Eerste Minister ?

In navolging van een telefonisch gesprek op woensdag laatstlede, cfr. 25 september, met het oog op een ontmoeting met een verantwoordelijke van uw kabinet, verzekerde u een aantal leden van organisaties dat u ons zou ontmoeten indien Maggie De Block nogmaals een ontmoeting zou weigeren.

350 personen onder ons zijn de volgende dag naar het kabinet van Maggie De Block getrokken waar zij haar weigering om een delegatie te ontmoeten herhaalde.

Wij vragen u opnieuw om een delegatie te ontvangen. Onze eis is legitiem en wij wensen gehoord te worden. Wij hopen dan ook u te onmoeten op vrijdag 4 oktober om 12u30.

Wij zullen vergezeld worden van sociale organisaties, advocaten en NGO's die wensen te begrijpen waarom wij confronteert worden met een democratisch deficit als antwoord op onze legitieme oproep tot dialoog.

Hoogachtend,

Het Collectief van de Afghanen