Pour le maintien des 33 guichets SNCB menacés de fermeture

Nous demandons à la SNCB de revoir sa récente décision de fermeture de 33 guichets.

- Les guichets restent indispensables et les automates -dont la fiabilité est régulièrement remise en question- ne constituent pas une alternative pour les personnes non familiarisées avec la technologie ainsi que pour certaines personnes souffrant d'un handicap;

- l'absence de personnel crée un climat d'insécurité et entraîne la plupart du temps des dégradations.

La suppression des guichets entraîne également :

- dans la plupart des cas, l'impossibilité pour les usagers d'accéder à une salle d'attente;
- l'impossibilité pour les usagers d'obtenir des informations sur les
tarifs et conditions;
- l'impossibilité d'obtenir de l'assistance;
- l'impossibilité d'accéder à des sanitaires.

Nous sommes convaincus qu'il est possible d'éviter ces fermetures et la perte d'emplois en affectant les bâtiments de gare à d'autres services en complément aux guichets.

Plus qu'une contrainte, les difficultés budgétaires du groupe SNCB peuvent devenir une opportunité si et seulement si les gares et leurs guichets sont repensés en tant que pôles multi-services : Point-Poste, Point Kiala, Espaces co-working, service de type "Titres-Services" (via les CPAS ou le secteur de l'économie sociale), et bien d'autres possibilités encore.