Non à l'usine de biométhanisation à Boulay

INUTILE...DESORMAIS!

A l'attention de Monsieur le Maire de Boulay, président de la Communauté de communes du Pays boulageois et de Monsieur le Préfet de la Moselle :

NON À L'IMPLANTATION D'UNE USINE DE BIOMÉTHANISATION À PROXIMITÉ DES HABITATIONS.

L'association de défense du Pays de Nied (A.D.P.N) se fait l'interprète du refus de la population concernant le lieu d'implantation envisagé pour l'usine de biométhanisation de Boulay (57220), en face de la rue des huiliers (une centaine d'habitants), à proximité de la cité scolaire (1600 élèves) et au coeur de la vallée de la Nied.

Les conséquences pour la population :

+ Une pollution visuelle :
* 3 cuves de 21 mètres de diamètre et hautes de 6 mètres; des silos de stockage de 100 mètres de long;
* les paysages de la Vallée de la Nied (en bordure de zone « Natura 2000 ») défigurés à jamais.
+ Le bruit :
* dû à un important trafic de tracteurs et de camions, chargés de fumier, en provenance des communes environnantes et empruntant la déviation (RD 19), déjà très bruyante;
* dû au fonctionnement de la turbine;
+ Les odeurs (fumier, lisiers, « œufs pourris »),sous les vents dominants;
+ Des risques biologiques, sanitaires et accidentels :
* toxicité des composés chimiques du biogaz et/ou émanations d'hydrogène sulfuré et d'ammoniac (selon INERIS);
* en 2007, une usine de ce type a « implosé » à Daugendorf (Allemagne).
+ Un impact économique négatif pour les riverains : les 40 maisons du quartier perdront de leur valeur.

Les signataires de cette pétition veulent :

1/ sauvegarder leur sécurité, leur qualité de vie et les paysages;
2/ protéger le potentiel résidentiel et environnemental de la commune de Boulay et de la Vallée de la Nied.

Ils refusent l'implantation de cette usine sur le site initialement prévu.

Même déplacée sur la Z.I, les nuisances et les risques sont les mêmes..
LE COMBAT CONTINUE.